album rose 016 Bienvenue dans ma penderie. Oui, c'est légèrement le bordel, mais mes chaussettes vont par paire, n'est ce pas là l'essentiel?

 

Depuis hier les soldes ont commencé, et je crois que ça va être un cru merdique pour les commerçants. Hormis cette histoire de crise, bien réelle, il y a d'autres raisons, nettement plus enthousiasmantes, de voir l'argent des gens zapper la caisse des prêtàportistes.

Il y a: les vide -greniers, où plus que jamais on atteind des sommets dans l'art de recycler ses fringues ou de changer sa garde-robe pour deux francs cinquante. Les accessoires, n'en parlons même pas, d'ailleurs c'est souvent là qu'on déniche les plus belles pièces (penser à un post sur "mes plus belles pièces trouvées en brocante"). Il n'y a pas que des chemises en polypétrole moiré-irisé sentant la transpi.

Il y a ebay, grande foire à tout où il est encore possible de conclure de chouettes affaires. Maman était la reine d'Isabel Marant et Vanessa Bruno. Pour dix euros la parka. La reine. Donc, on peut, il n'y a pas que des sous pulls en acrylique orange.

Il y a la dernière semaine des soldes (mais c'est souvent à ce moment qu'on commet des achats graves) .

Payer le prix fort pour une pièce "lambda" (250 euros un jean), personne ne le fait plus. C'est absurde. C'est insultant.

Ou alors, c'est une pièce intemporelle et absolument pas négociable, mais qui durera une vie. Pas un jean, donc, le truc même qui appelle la duplicité pour prendre du sens. Personne sauf une certaine catégorie (j'ai pas dit: socio-professionnelle) de personnes qui pensent que n'importe quoi de grande marque est valable. Même "de saison". Même de "Une Seule Saison". Que le griffé est synonyme de classe, n'importe où, n'importe comment, et que c'est important d'afficher son standing= qu'il faut payer pour "en être". J'ai quelques specimens de ce type autour de moi, je n'essaie plus d'expliquer, perte de temps.

Donc je n'irais pas grossir la queue des soldeux en rut (rhâââ que c'est bon d'être triviale!!!) pour des braies qui n'ont pas dix ans devant elles-sur moi. Je n'irais pas aux Galeries (sauf pour les soldes sur les chaussettes, je ne suis pas ascète à ce point les amis), ni chez Zara, ni ailleurs parce que tout cela me pompe de l'énergie.Accessoirement de l'argent.

On peut se renouveller de plein de manières différentes, sans claquer pour des conneries importables ou juste médiocres.

Whaaaaaaaaaaaaaaa j'y crois pas que j'ai pu écrire ça.

En Jour 2 des Soldes.album rose 013

Pour lesquelles j'ai posé mon mercredi depuis, hem, hu, heu, depuis que je bosse, en fait.

Mais pas cette année.

Je deviens Sage et Raisonnable.

 

 

Et que j'ai compris qu'avec dix chemises pascherpascher je pouvais m'acheter des trucs pluscherpluscher mais éternels. Voire des étagères pour ma penderie qui ne va pas jusqu'au plafond.